Retour

📋 RĂ©alisation d’un prĂ©lĂšvement vaginal

Le prélÚvement vaginal au cours de la consultation :

  • fait partie des compĂ©tences et des gestes techniques courants en mĂ©decine gĂ©nĂ©rale ;
  • nĂ©cessite une collaboration entre le mĂ©decin gĂ©nĂ©raliste et le biologiste habituel ;
  • n’a pas de cotation spĂ©cifique : il fait partie des gestes de la consultation mĂ©dicale au mĂȘme titre que la mesure de la pression artĂ©rielle ;
  • le praticien peut dĂ©cider du lieu prĂ©fĂ©rentiel de prĂ©lĂšvement :
    • infection gĂ©nitale basse, vulvovaginite, leucorrhĂ©es : Ă©couvillonner la paroi vaginale
    • infection gĂ©nitale haute, cervicite : Ă©couvillonner l’exocol et l’endocol

Précautions pour un bon prélÚvement :

  • PrĂ©lever Ă  distance d’une intervention sur le col (frottis rĂ©alisĂ© par le gynĂ©cologue
) ou d’une Ă©chographie endovaginale ;
  • Pas de traitement local (ovule, crĂšme antibiotique) dans les 48 heures prĂ©cĂ©dant le prĂ©lĂšvement ;
  • Au niveau vaginal, prĂ©lever avant ou Ă  distance de tout traitement antibiotique per os (>15 jours pour le chlamydia traitĂ© ; >5 jours pour les germes banals) ;
  • Pas de rapport sexuel la veille ;
  • Eviter de prĂ©lever en pĂ©riode de menstruations ;
  • Le jour de l’examen, ne pas effectuer de toilette vaginale au savon mais une simple toilette extĂ©rieure.

Méthode de prélÚvement :

  • Utiliser un Ă©couvillon : eSwabÂź le plus souvent (bouchon rose)
  • Cervicite : Ă©couvillonner le col (endocol et exocol)
  • Vulvovaginite ou leucorrhĂ©es : Ă©couvillonner la paroi vaginale
  • Recherche de Chlamydia trachomatis au niveau du col utĂ©rin
  • Faire tourner l’écouvillon pendant 3 Ă  5 sec. et retirer l’écouvillon
  • PrĂ©lĂšvement de l’endocol : retirer l’Ă©couvillon en Ă©vitant le contact avec les parois vaginales
  • DĂ©charger l’écouvillon dans le milieu de transport spĂ©cifique en l’agitant ou le tournant vigoureusement pendant 15 sec.
  • Laisser l’Ă©couvillon dans le milieu de transport en cassant l’extrĂ©mitĂ© de la tige 

Matériel :

  • Se rapprocher de son laboratoire d’analyses habituel pour la mise Ă  disposition des tubes de prĂ©lĂšvement.
  • Certains laboratoires proposent des tubes diffĂ©rents selon le milieu de transport :
    • Ă©couvillon eSwabÂź (rose) principalement : bactĂ©riologie et PCR syphilis
    • kit de prĂ©lĂšvement XpertÂź : PCR chlamydia et gonocoque
    • Ă©couvillon VirocultÂź (vert) : PCR herpĂšs


Prescription médicale :

  • Renseignements importants
    • sur le tube :
      • nom, prĂ©nom, date de naissance
    • sur l’ordonnance :
      • nom, prĂ©nom, date de naissance, NIR
      • prĂ©lĂšvement vaginal rĂ©alisĂ© par le Dr ……  le …/…/…  Ă  .. h ..
        • bactĂ©riologie, cytologie
        • recherche de mycoplasmes
        • recherche de chlamydia par PCR
        • recherche de gonocoque par PCR
        • avec antibiogramme si nĂ©cessaire

DĂ©lai d’acheminement :

  • Le tube et l’ordonnance sont remis Ă  la patiente ;
  • La patiente doit se rendre au plus vite au laboratoire d’analyses le plus proche ;
  • Il existe toutefois un dĂ©lai de conservation Ă  tempĂ©rature ambiante avec le eSwabÂź et son milieu de transport :
    • Germes banaux : 20 heures
    • C. Trachomatis : 5 jours
    • Mycoplasmes urogĂ©nitaux : 20 heures

Sources – liens :

©2022 KitMédical. Avec le soutien de :

ARS URML CPAM